Justice

Assassinat de Jovenel Moïse, le Président colombien confirme que des preuves incriminent les anciens soldats écroués en Haïti

(TripFoumi Enfo) – Le président colombien, Iván Duque, a déclaré cette semaine qu’il existe des preuves et des témoignages qui impliquent sérieusement, pratiquement tous les anciens soldats colombiens arrêtés en Haïti en relation avec l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse.

Lors d’un entretien avec l’Associated Press, le premier citoyen colombien, Ivàn Duque, a déclaré que l’étape de la preuve et l’ensemble de l’étape judiciaire doivent encore être achevées, mais que « clairement, sur la base des témoignages de nombreuses personnes, livrés à d’autres agences de sécurité, y compris certaines agences internationales, il est évident qu’il y a un niveau d’attachement qui nous blesse, qui nous blesse tous ».

Le Chef d’État reconnaît que les preuves sont sans appel et suffisamment incriminants. Il dit reconnaître la participation des anciens soldats colombiens dans l’assassinat crapuleux de l’ancien président haïtien, Jovenel Moïse, le 7 juillet, à son domicile privé.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Faut-il souligner que suite au forfait, plus de 30 personnes avaient été arrêtées pour leur présumée implication dans l’assassinat, dont plusieurs policiers haïtiens, un ancien sénateur et 18 anciens soldats colombiens.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker