PNHGang

« La PNH s’allie au G-9 et « Chen Mechan » pour combattre les 400 Mawozo », selon Pierre Espérance

(TripFoumi Enfo) – Dans la Plaine du Cul-de-Sac, deux groupes armés se sont mis à s’affronter depuis le 24 avril dernier. Concernant cet affrontement ayant fait déjà 39 morts et 68 blessés, le Directeur exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) a fait des déclarations choquantes. Selon Pierre Espérance, des agents de la Police Nationale d’Haïti, des membres du G-9 et de « Chen Mechan » se sont mis ensemble pour affronter le gang « 400 Mawozo ».

Participant à l’émission « Le rendez-vous avec Assad » sur Gazette Haïti News, ce jeudi 5 mai 2022, le défenseur des Droits Humains, sans langue de bois, a révélé que des agents de l’Unité Départementale et de Maintien d’Ordre (UDMO) se sont rendus en Plaine, accompagnés des membres de la coalition criminelle G-9 à l’intérieur des blindés, pour prêter main-forte au Gang « Chen Mechan », en guerre avec les « 400 Mawozo ». « Ces blindés présents dans la Plaine du Cul-de-Sac ne sont pas là pour sécuriser la zone, ils ne sont pas là non plus pour protéger la population, mais pour protéger le groupe armé « Chen Mechan » face à celui des 400 Mawozo », a déclaré M. Espérance.

De l’avis du militant des Droits Humains, le groupe dénommé « Chen Mechan » est à la solde du pouvoir PHTK. Selon lui, G-9 et ses alliés est un groupe qui se met au service des hommes du Parti Haïtien Tèt Kale, actuellement au pouvoir. « Depuis l’éclatement de la guerre dimanche dernier, toutes les opérations menées par la PNH sont réalisées de concert avec le G-9 et Chen Mechan », révèle Pierre Espérance qui dit être un partisan de l’État de Droit.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Malgré ces déclarations choquantes du Directeur exécutif du RNDDH concernant l’institution policière, le haut commandement n’a pas encore réagi. De telles révélations, selon plus d’un, peuvent avoir des conséquences funestes sur l’institution policière, également sur la population de la Plaine du Cul-de-Sac.

Depuis tantôt deux semaines, deux groupes rivaux se livrent une bataille sans merci dans l’entrée Nord de la capitale haïtienne. Une situation qui pousse bon nombre d’habitants de certains quartiers tels que Butte-Boyer, Shadda, Duval, Galette Roche à se retirer pour aller se réfugier sur des places publiques ou dans n’importe quel autre endroit qui soit loin de la zone de combat.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker