Culture

Tout ce qu’il faut savoir sur la 28ème édition de « Livres en folie » le 16 juin 2022

(TripFoumi Enfo) – À cause de la propagation rapide du nouveau coronavirus qui avait empêché les rassemblements massifs généralement engendrés par cet événement, les organisateurs de « Livres en folie » n’avaient d’autre choix que de l’organiser de façon virtuelle. Les livres étaient vendus en ligne. Le paiement se faisait à distance par carte bancaire, par dépôt ou virement bancaire.

De fait, pour la première fois depuis 2019, « Livres en Folie » se fera en présentiel pour cette nouvelle édition, la 28ème, qui se déroulera à l’hôtel Karibe Convention Center. Cette foire du livre organisée par le journal Le Nouvelliste et la Unibank est une activité annuelle vieille d’environ 30 ans. Dans chacune de ses éditions, c’est toujours chaleureux quand les auteurs en signature, les lecteurs et les maisons d’édition se rencontrent.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Comme les années précédentes, les invités d’honneur de cette édition seront de taille. Le romancier et poète Louis-Philippe Dalembert, Chevalier des Arts et des Lettres depuis 2010, écrivain le plus primé de sa génération et finaliste au prix Goncourt de l’an dernier avec son livre intitulé « Milwaukee Blues », sera de la partie.

L’auteur Pierre Raymond Dumas, critique littéraire, essayiste et professeur d’université ayant déjà publié plusieurs ouvrages tel « Panorama de la littérature haïtienne de la diaspora », en plusieurs volumes, auteur de la rubrique « Cette transition qui n’en finit pas », y sera également.

Il y aura aussi les trois derniers lauréats du prix Deschamps à cette grande foire. Luis Bernard Henry, avec son texte « La petite fille bleue », prix 2021, « Fedia Stanilas, Konfidans », prix 2019, Ronald C. Paul, « La couturière de Martissant », prix 2018.

Dans une entrevue accordée au journal Le Quotidien News, Max Chauvet, directeur de Le Nouvelliste et co-organisateur de l’activité, dit que le choix a été porté sur l’hôtel Karibe pour plusieurs raisons. « D’abord, il fallait trouver un endroit sécuritaire pour les invités et les acheteurs. Ensuite, il n’y aura que des auteurs en signature, on ne pourra pas faire des stands pour les maisons d’édition ».

Aussi, poursuit M. Chauvet, « avec le public de l’activité qui ne cesse d’augmenter chaque année, il fallait trouver un espace plus large pour les accueillir. Alors, l’hôtel Karibe nous est paru idéal pour ce retour tant espéré ».

Datée de près de trois décennies, parmi toutes les éditions de Livres en Folie, 2010 est celle qui avait marqué le plus le patron de Le Nouvelliste. « Les gens venaient de partout pour se rencontrer et partager un verre autour des stands. L’émotion était forte lorsque chacun retrouvait une personne qu’elle pensait décédée. Ce bonheur n’avait pas de nom », confie Max Chauvet au journal Le Quotidien.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker