À la une

La fermeture des entreprises en raison de l’insécurité inquiète l’ADIH

(TripFoumi Enfo) – L’insécurité bat son plein en Haïti. Cela oblige plusieurs entreprises à fermer leurs portes, notamment dans l’environnement du bas Delmas. Selon ce qu’a appris notre rédaction ce dimanche 19 juin 2022, l’Association des Industries d’Haïti (ADIH), inquiétée par cette situation, invite les autorités à assumer leurs responsabilités.

La Saline, bas Delmas, le Centre Ville de Port-au-Prince, Martissant, Cité-Soleil et Croix-des-Bouquets, entres autres, sont toutes concernées par le phénomène de l’insécurité qui ronge le pays. Les entreprises privées et publiques en sont grandement victimes. Un peu partout, elles ont été contraintes de vider les lieux ou de payer pour fonctionner. Ce qui inquiète grandement ce regroupement d’industries.

Pour cela, l’Association des Industries d’Haïti (ADIH) a invité les autorités policières à assumer leurs responsabilités afin de libérer la population de l’emprise des gangs armés, de garantir la sécurité et le libre fonctionnement des gens.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker