À la uneJustice

La FBH critique la passivité de l’État dans la prise d’assaut du Palais de Justice de Port-au-Prince

(TripFoumi Enfo) – Le Palais de Justice de Port-au-Prince a été pris d’assaut le vendredi 10 juin dernier par des gangs armés. Dans un communiqué de presse paru le 20 juin 2022, la Fédération des Barreaux d’Haïti (FBH) critique la passivité de l’État qui, malgré plus de 10 jours après, n’a rien fait pour reprendre le contrôle de l’espace.

D’après ce qu’a écrit la FBH dans ce communiqué, c’est avec un profond désarroi qu’elle a appris les faits dramatiques qui se sont déroulés le 10 juin dernier lorsque les hommes armés ont pris d’assaut le Palais de Justice. Elle critique, au passage, le fait que le Tribunal de la plus grande juridiction du pays soit encore sous le contrôle de ces bandits armés plus de dix jours plus tard.

En même temps, la Fédération des Barreaux d’Haïti (FBH) s’en prend aux autorités concernées qui n’ont pas mis l’action publique en mouvement contre les bandits pour reprendre le contrôle du Palais de Justice dont plusieurs acteurs de l’appareil judiciaire haïtien avaient exigé la relocalisation en raison de l’insécurité grandissante qui sévit dans son environnement.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker