À la une

Le président sri lankais présente officiellement sa démission

(TripFoumi Enfo) – Le président sri lankais Gotabaya Rajapaksa a démissionné ce vendredi après s’être enfui à Singapour, quelques heures après que des manifestants ont annoncé la fin de l’occupation des bâtiments publics à Colombo. Ils avaient promis de maintenir la pression sur le pouvoir dans un contexte de grave crise économique et politique.

L’annonce officielle de sa démission était attendue depuis mercredi. Il faut toutefois attendre le résultat d’un examen de « l’authenticité et de la légalité » de la lettre envoyée par e-mail au président du parlement, a indiqué le porte-parole parlementaire Indunil Yapadu. Rajapaksa, 73 ans, avait eu jusqu’à mercredi pour démissionner de ses fonctions.

Si sa démission est acceptée, il deviendrait le premier président sri lankais à le faire depuis l’adoption du système de gouvernement présidentiel en 1978. Le président a atterri à Singapour à bord d’un avion de la compagnie saoudienne Saudia, en provenance des Maldives, où il avait fui le jour d’avant.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Rajapaksa est entré « en visite privée » mais « n’a pas demandé l’asile et n’a pas obtenu l’asile », a déclaré le ministère singapourien des Affaires étrangères dans un communiqué, rappelant que le pays « n’accepte généralement pas les demandes d’asile ». En tant que président, il jouit de l’immunité et ne peut être arrêté.

À Colombo, la capitale sri lankaise, des manifestants ont quitté plusieurs bâtiments publics qu’ils occupaient depuis plusieurs jours, après que le Premier ministre Ranil Wickremesinghe a ordonné aux forces de sécurité de rétablir l’ordre et déclaré l’état d’urgence.

« Nous nous retirons pacifiquement du Palais présidentiel, du secrétariat présidentiel et du bureau du Premier ministre avec effet immédiat », a déclaré une porte-parole des manifestants.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker