Politique

Sanctions Internationales : Laurent Lamothe rejette les accusations portées contre lui

(TripFoumi Enfo) – Après l’ajout de son nom à la liste des personnalités politiques sanctionnées par les administrations canadienne et américaine, l’ancien Premier ministre, Laurent Salvador Lamothe, stupéfait, condamne avec véhémence cette accusation. Selon lui, c’est une décision absurde et incohérente qui ne se base sur aucun argument et aucun fait, a-t-il dénoncé.

Dans un communiqué paru ce lundi 21 novembre 2022, quelques heures après l’annonce des sanctions du gouvernement canadien, Laurent Lamothe, reconnaissant d’un côté l’intérêt du Canada vis-à-vis d’Haïti, affirme par ailleurs qu’il était la première personnalité haïtienne à demander un appui international armé en faveur de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Il a toutefois accusé l’actuel gouvernement que dirige le Dr. Ariel Henry, arguant que certains membres sont de mèche avec les gangs armés. «… j’ai été aussi l’une des premières personnalités haïtiennes à demander un appui international armé en faveur de la Police Nationale d’Haïti (PNH), pour le déménagement des gangs armés en Haïti, que certains membres du gouvernement actuel financent et soutiennent.»

Faisant l’éloge de son passage à la Primature (2012-2014) et sa lutte contre l’insécurité et la prolifération des bandits armés grâce à une politique zéro tolérance, Laurent Lamothe estime que cette décision du gouvernement canadien est le fruit d’une manipulation avérée de mauvaises informations relayées par ses détracteurs.

De ce fait, dit-il, «je mets en défi quiconque de prouver mon implication dans une quelconque association ou financement de gangs ou d’activité terroriste». Il demande ainsi au gouvernement canadien de vérifier plus sérieusement ses sources et ses informations et en toute transparence.

«Rendre publiques les preuves concrètes de leurs accusations, ou en faire le retrait formel et officiel. J’exige des excuses publiques et je me réserve le droit de saisir les tribunaux canadiens pour défendre mon honneur et mon intégrité», lance l’ancien Premier ministre Laurent Lamothe.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker