Joseph Lambert n’est le fils de personne, c’est un cas par Joel Léon

Joseph Lambert n’est le fils de personne. Son allégeance a été, est et sera toujours à sa misérable personne. Tout se fait en fonction d’un calcul très simple, Joseph Lambert veut être toujours au pouvoir.

Élu sénateur sous le label du regroupement politique INITE, ne pouvant pas être réélu sénateur à partir de sa propre force, pris refuge chez les TET KALE, d’abord comme conseiller présidentiel, puis sénateur. De 2006 à aujourd’hui, Joseph Lambert n’a manqué aucun rendez-vous de pouvoir. Il est toujours là!

Ce dernier revirement spectaculaire de Lambert reste fidèle à sa vocation politique d’opportunistes. Il se recycle au sein de l’opposition à fin de continuer sa perpétuation au pouvoir. Il faut noter aussi que Youri Latortue, le frère siamois de Joseph Lambert, a été lui aussi conseiller de Martelly, il avait fait défection bien avant. Tout observateur lucide s’attendait à voir Lambert faire de même quand il n’y a plus rien à gagner.

Donc, tout ce bruit n’est rien d’autre qu’un processus de répositionnement pour mieux rebondir.

Chers lecteurs, soyez patients avec moi, car l’enjeu est de taille.

Joseph Lambert a essuyé deux échecs consécutifs, Son poulain Jean Michel Lapin avait été bousillé au sénat de la république. Les deux puissants conseillers de Jovenel Moïse, Guychar Doré et …furent les deux tombeurs de ce dernier. Ce que Lambert éprouvait des difficultés à ingurgiter. Ces mêmes conseillers avaient rageusement combattu sa candidature à la Primature. À ce moment-là, l’affaire était devenue très personnelle. Lambert ne pouvait plus, en bon politicien il décide d’agir vite et fort. Surtout quand il y a des signes clairs qui annoncent la fin de Jovenel Moïse, l’homme n’avait qu’à précipiter à gagner le marquis avec armes et bagages.

D’après une source proche du pouvoir en place, Joseph Lambert, avant d’abandonner le navire en difficulté, jurait de prendre sa revanche sur Jovenel Moïse et en même promettait de revenir en force comme le sauveur de celui-ci. Comment?

Il est bien connu dans le milieu politique que le gouvernement américain ne supporte pas l’idée d’un président provisoire au palais national. Par contre, il exige de Jovenel Moïse d’un gouvernement de consensus national intégré, c’est à dire avec la participation de l’opposition réelle. Le président s’attarde à emprunter cette voie, par méfiance de se voir enfermer au pénitencier national avec ses compagnons.

Joseph Lambert, une fois dans l’opposition, avec le support de nombreux sénateurs de la république, s’imposera comme l’homme idéal pour faciliter la transition. Déjà, beaucoup de sénateurs, incluant ceux du groupe des 4, à l’exception d’un, sont prêts à accepter Joe Lambert comme le nouveau Moïse des eaux. Une fois que la Primature est conquise, il prendra sa revanche!

Chers lecteurs, ce répositionnement de ces derniers mois, n’est rien d’autre qu’une tentative de perpétuer le même “ Penpenp la”. La carte est biaisée, toutes les voies emmènent à la crucifixion. Seule une révolution populaire sauvera la république!

Que la volonté du Dieu tout-puissant soit faite!

Joel Leon

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker