Un satellite espion américain identifié par l’Iran, Donald Trump responsable

Un satellite espion des Etats-Unis a été découvert par des astronomes amateurs iraniens. Selon le journal RFI, ce dernier a empêché à l’Iran de mettre un satellite en orbite après plusieurs tentatives. Dans un post twitter, le locataire de la maison blanche a publié une photo du pas du tir iranien disparu avec l’accident. C’est la publication de cette photo qui est à l’origine des accusations portées contre lui.

Depuis la publication de la photo par le président américain Donald J. Trump, la polémique s’enfle aux Etats-Unis. Ce cliché révèle de nombreuses choses, lit-on dans un article de RFI.

L’image satellite montre clairement le pas de tir brisé du centre spatial de l’Iran, Semnān, après l’explosion d’une fusée Safir. La photo ne cache rien. Elle détaille tout qu’on arrive même à déclarer qu’il ne pourrait s’agir d’un satellite commercial. Cela a poussé les curieux iraniens à chercher qui en était l’auteur.

L’analyse de l’inclinaison de la photo a permis de déterminer avec plus de tact l’endroit dans le ciel où elle a été prise. Il suffisait seulement de trouver quel satellite passait dans cette direction.

Les astronomes amateurs ont mis du temps pour étudier la trajectoire des satellites en orbite afin de pouvoir satisfaire leur curiosité. Même les satellites portant la mention « secret defense » ne leur échappent pas. Ils ont la compétence de les voir depuis le sol.

Après de nombreux travaux, la menace a été finalement détectée. Un satellite portant la mention USA-224 a été découvert. Ce dernier fait partie du programme de résonnance Key Hole 11 qui regroupe des satellites importants, un peu comme le télescope spatial Hubble. Mais eux, ils se dirigent plutôt vers la terre.

La photo du milliardaire américain a aidé les astronomes iraniens a éclaircir ce sujet en apportant beaucoup plus d’éléments sur ce sujet. A noter que ce dernier ne fait pas partie des cercles de renseignement américain.

Il faut également rappeler que les relations entre Washington et Téhéran s’enflamment au jour le jour depuis leur mésentente sur l’accord sur le nucléaire iranien.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker