Mme Sison préconise une issue non-violente et démocratique à la crise

Face à la longévité de la crise qui sévit en Haïti ces dernières semaines, les États-Unis via son Ambassadrice Sison Michel, ont reconnu en prélude de la cérémonie de clôture de la mission « Promesse durable »  » USNS Comfort » ce Lundi 11 Novembre 2019 à Bizoton dans la commune de Carrefour, que la nation haïtienne fait face à une période difficile dans son histoire.

Les États-Unis déplorent, dit-elle, le blocage actuel du pays qui est à la base directe de la violence, l’augmentation significative des besoins humanitaires et l’interruption des activités quotidiennes de la population.

« Nous continuons à encourager tous les acteurs politiques, économiques et de la Société civile à collaborer pour trouver ensemble dans un dialogue inclusif sans conditions préalables, en urgence dans les jours à venir, une solution non-violente et démocratique menée par les haïtiens», rappelle l’ambassadrice.

A rappeler que certains leaders de l’opposition estiment que Jovenel Moïse est encore au pouvoir grâce au support des États-Unis. En effet, plusieurs manifestations sont organisées devant les locaux de l’Ambassade des États-Unis à Port-au-prince pour demander de lâcher de Jovenel Moïse.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker