Odette Roy Fombrun écrit à Jovenel Moïse sur l’Affaire SOGENER

Odette Roy Fombrun écrit au président de la République après avoir, dans un texte précédent, critiqué les quatre sénateurs de l’opposition d’avoir conduit l’opinion à la destruction du pays, commençant par le parlement. Cette fois-ci, son intention est de porter le président à la « raison » et à la « légalité » des actions de ses avocats dans l’affaire opposant l’État à la compagnie privé SOGENER. L’écrivaine haïtienne qui atteint déjà la centaine demande à ce que tout soit corrigé au plus vite.

Voici la correspondance en toute intégralité ??

LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT JOVENEL MOISE

Odette Roy Fombrun 3/12/19

Excellence,

Je vous rappelle votre visite amicale chez moi, pour m’expliquer en quoi consistait la CARAVANE DU CHANGEMENT et parler de vos grands projets de routes, eau, électricité, production agricole.

Depuis, je défends vos projets, convaincue que, si on vous laissait travailler en paix, au bout de ces 5 ans, Haïti ta pwal kanpe ! C’est ainsi qu’on me dit pro Jovenel, parce que je parle de vos activités constructives comme le grand projet du Nord-Est, le Marion, qu’on doit terminer, ou l’usine de production de semences.

Il était évident pour moi que vous alliez diriger constructivement dans le respect de la justice et des droits de l’homme. Aussi, je ne puis croire que c’est cette même personne qui accepte aujourd’hui que l’on viole ces droits de façon si flagrante. Lisez donc l’article de Monsieur Fils-Aimé ; il met clairement à nue ces abus.

Excellence,

Vos avocats sont méchants, inhumains, injustes dans leur hargne de poursuite. Il vous revient de redresser la barre.

Vous avez une famille et vous savez ce que c’est que d’être injustement accusé ou d’avoir constamment en suspens sur votre tête des menaces que vous jurez être erronées. Mettez-vous à la place de ces personnes que savez être de rudes travailleurs qui se sont toujours mis au service de l’Etat.

Ces Mandats d’Amener sont une injustice flagrante à corriger au plus vite. Il faut redresser la barre et retrouver le chemin de la justice équitable pour tous en ayant recours aux normes établies, au dialogue et à la négociation que vous prônez sans cesse dans tous vos discours et auxquels ces entrepreneurs ont clairement indiqué qu’ils étaient prêts à se soumettre.

Sincèrement,
ORF

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker