Trump signe un projet de loi rétablissant le financement des collèges noirs aux États-unis

Le président Donald Trump a signé ce jeudi 19 décembre 2019 un projet de loi bipartite qui fournira en permanence plus de 250 millions de dollars par an aux universités et collèges historiquement noirs des États-unis, ainsi qu’à des dizaines d’autres institutions qui desservent une grande partie des étudiants issus de la minorité noire.

En signant ce projet de loi, Trump a déclaré que les écoles historiquement noires «n’avaient jamais eu de meilleurs champions à la Maison Blanche». « Quand j’ai pris mes fonctions, j’ai promis de me battre pour les HBCU( Historically Black Colleges and Universities) et mon administration continue de tenir ses promesses », a déclaré Trump. «Il y a quelques mois, le financement des HBCU était en danger. Mais la Maison Blanche et le Congrès se sont réunis et sont parvenus à un accord historique» a ajouté le président.

Michael Lomax, président et PDG du United Negro College Fund, a remercié Président Trump et les milliers d’avocats qui ont fait pression sur le Congrès pour soutenir ce projet de loi. « Nous avons recruté plus de 20 000 sympathisants pour écrire et appeler leurs membres du Congrès », a déclaré Lomax. «Cette armée d’activistes est devenue la ligne de front du soutien aux HBCU, et ils ont gagné la bataille pour nos institutions.» explique t-il.

Le projet de loi rétablit un financement annuel de 255 millions de dollars qui a expiré le 30 septembre dernier. À cause du non renouvellement de ce financement, certaines écoles avaient commencé à planifier des coupes sombres, certaines indiquent au personnel que leurs emplois ou programmes seraient supprimés.

Par conséquent la législation américaine permettra au ministère de l’Éducation de recueillir certaines informations directement auprès de l’IRS( Internal Revenue Service) ce qui éliminera jusqu’à 22 des 108 questions du formulaire. Il s’agit également de limiter le processus de vérification auquel certaines familles sont confrontées pour s’assurer qu’elles fournissent les mêmes informations à l’IRS et au département de l’éducation.

Par ailleurs, le sénateur Lamar Alexander, R-Tenn, Président du comité de l’éducation du Sénat, a qualifié le projet de loi de «cadeau de Noël pour les étudiants et leurs familles».

« Cette disposition bipartite empêche les familles d’avoir à donner deux fois les mêmes informations fiscales au gouvernement fédéral d’abord à l’IRS, puis à nouveau au ministère américain de l’Éducation », a déclaré Alexander. «Cela devrait éliminer la plupart du processus de «vérifications», qui est un cauchemar bureaucratique que 5,5 millions d’étudiants traversent chaque année.»

La législation, connue sous le nom de Future Act, a également été saluée par la secrétaire à l’éducation, Betsy DeVos, qui l’a qualifiée de «projet de loi historique» qui reflète l’engagement de l’administration Trump envers les étudiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker