Nouveau rebondissement dans le dossier d’Arnel Joseph, des sénateurs convoqués

Un silence cadavérique a été constaté depuis l’arrestation du caïd de Village de Dieu et de Poste Pierrot Arnel Joseph. Des commentaires faisaient même croire qu’on a passé l’éponge sur cette affaire dont le nom du sénateur Gracia Delva a été cité selon un rapport de la Direction Centrale de la Police Judiciaire. Pourtant le dossier continue sa course au niveau du cabinet d’instruction. D’après des informations parvenues à la rédaction de TripFoumi Enfo de sources judiciaires généralement fiables, le Président de la Commission Justice et Sécurité du Sénat Jean Renel Sénatus a répondu hier jeudi 26 décembre 2019 aux questions du Juge d’instruction Merlan Bélabre chargé d’instruire ce dossier dans lequel est impliqué l’un des Sénateurs de l’Artibonite, Gracia DELVA.

Contacté par la rédaction de TripFoumi Enfo, le Sénateur Sénatus a confirmé qu’il a été effectivement auditionné par le magistrat Bélabre, toutefois l’instruction est secrète, on doit attendre. Le juge toujours dans le souci de faire avancer l’affaire a convoqué le Président de la Commission Éthique et Anti-Corruption du sénat Youri Latortue pour ce vendredi 27 décembre d’après notre source judiciaire.

Arnel Joseph a été arrété le lundi 22 juillet 2019 à l’hôpital Bonne Fin dans le Sud du pays. Selon un rapport de la Commission que dirige le Sénateur Sénatus, Gracia Delva et le puissant chef de Gang de village de Dieu ont eu des appels téléphoniques fréquents à un moment difficile de la vie socio-économique et politique à travers tout le territoire national en particulier au Centre-ville de Port-au-Prince. Alors que d’un autre côté, dans un rapport de la Police Judiciaire, on allait retracer des échanges téléphoniques entre le Sénateur Delva et Arnel Joseph, après l’enlèvement d’un homme d’affaire habitant à Vivy Mitchell dans la commune de Pétion-Ville. Du coup, une association de propriétaires de la zone avait dénoncé des liens étroits qui auraient existé entre le vice-questeur du sénat et le présumé kidnappeur.

Le Président de la Commission Justice et Sécurité du sénat Jean Renel Sénatus confie à TripFoumi Enfo qu’il travaille d’arrache-pied avec la Commission Nationale de Désarmement (CNDDR) en vue de pousser les présumés chefs de Gangs à déposer leurs armes en échange d’une profession. Il dit souhaiter que la paix, la sécurité, la tranquillité règne sur tout le pays.

Parallèlement, il informe le public qu’il travaille de concert avec la Police Judiciaire pour que les usagers de la route nationale numéro 8 ainsi que les habitants de Ganthier, Fonds-Verrettes et de la Croix des Bouquets puissent vaquer librement à leurs occupations.

Certains, cependant se montrent sceptique sur l’avancée de cette affaire lorsque l’on sait que la justice est dépendante, et que le pouvoir des juges est très limité surtout dans les dossiers impliquant des hauts dignitaires de l’état.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker