Plusieurs armes et autres matériels remis à la CNDDR par un client d’Abby Frantz Larco

Plusieurs armes et autres matériels de guerre ont été remis volontairement à la Commission Nationale de Désarmement, Démantèlement et Réinsertion (CNDDR), ce samedi 4 janvier 2019 par un client de Frantz Abby Larco dont son nom n’a pa été révélé par la commission pour ne pas contrarier le processus, à en croire aux explications du commissaire Jude Jean Pierre.

Trois fusils d’assauts M-4, 1093 cartouches, 14 chargeurs, 22 grenades, des gilets par balle de catégorie 6, trois couteaux, des lampes de poches et 3 chapeaux de combat ont été remis volontairement, suite à l’appel lancé par le porte parole de la Commission Nationale de Désarmement, Démantèlement et de Réinsertion Jean Rebel Dorcéna après l‘ arrestation de Larco le 24 décembre dernier.

Par ailleurs, cet individu dont son nom requiert l’anonymat, explique qu’il a fait ces acquisitions afin de protéger ses entreprises, face à la situation d’insécurité qui règne dans le pays, depuis le déclenchement des mouvements de protestation contre le président de la République Jovenel Moïse.

D’un autre côté, Normil Rameau, le directeur général de la police nationale d’Haïti accorde un délai de 3 jours à tous ceux qui achetaient des armes illégales chez Larco de les remettre volontairement, sinon ils seront visités par l’opération toile d’araignée.

Parallèlement, les responsables de cette commission ont profité de l’occasion pour dénoncer des menaces proférées à leur encontre suite à l’arrestation de cet armurier. Ces individus promettent de donner une réplique à la commission, lors d’une rencontre organisée samedi dernier à Pétion-Ville. Par conséquent, les concernés envisagent de dévoiler leur nom s’ils ne s’arrêtent pas de les intimider, prévient l’un des responsables de ladite commission.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker