Jovenel Moïse affirme à l’ONU sa volonté d’organiser des élections législatives en Haïti

(TripFoumi Enfo) – Le président haïtien Jovenel Moïse a affirmé sa volonté d’organiser les élections législatives qui ont été reportées d’un an lors d’un discours préenregistré à l’Assemblée générale des Nations unies ce jeudi 24 septembre 2020.

« Aujourd’hui, Haïti est privé d’une institution essentielle au bon fonctionnement de la démocratie : le Parlement. Nous avons créé un nouveau Conseil électoral provisoire pour mener des élections crédibles, transparentes, inclusives, libres, justes et démocratiques », a déclaré le numéro 1 du peuple haïtien.

Bien que le chef de l’État ait nommé les membres du Conseil électoral provisoire, de nombreuses organisations politiques et sociales du pays ont rejeté ce Conseil , alléguant que le locataire du palais national avait agi illégalement et inconstitutionnellement

Dans son discours, le premier mandataire de la nation a également remercié les pays qui ont aidé Haïti à faire face à la pandémie de coronavirus, en particulier Taiwan.

« Il est temps que le monde reconnaisse le droit de cette nation à exister et lui donne la place qui lui revient dans les forums internationaux, en particulier les Nations unies », plaide le président haïtien.

Haïti a reçu plusieurs milliards de dollars d’aide au cours des dix dernières années, mais les conditions de vie des Haïtiens ne se sont pas améliorées, a ajouté Jovenel Moïse, qui s’est montré critique à l’égard de l’aide internationale.

« Nous avons besoin de projets qui correspondent à nos besoins, qui répondent à nos priorités et qui nous permettent de mettre en œuvre un développement économique centré sur l’homme et ancré dans le renforcement des capacités des institutions », a-t-il indiqué.

Dans le même ordre, il a déclaré que « nous avons besoin de projets qui ont un impact positif sur la pauvreté et qui intègrent les questions sociales et environnementales du pays.

L’ancien patron de l’AGRITRANS a également souligné certains domaines dans lesquels son administration veut faire de grands efforts, comme les infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires, l’agriculture, l’électricité, l’éducation, la couverture sanitaire, les besoins sociaux, la reforestation, l’accès de tous les Haïtiens à l’électricité et au crédit.

« Haïti se relèvera de cette crise socio-économique complexe avec le soutien soutenu, cohérent et efficace de la communauté internationale », a-t-il expliqué à la fin de son discours.

Le pays connaît une instabilité politique, économique et sociale persistante depuis 2018, ce qui a obligé les autorités haïtiennes à reporter les élections législatives prévues pour l’automne 2019.

Lire Aussi:


Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker