Désormais, l’hôpital central de la PNH entre en fonction

(TripFoumi Enfo) – Ce lundi 4 janvier 2020 a été marqué par l’ouverture officielle des portes de l’Hôpital Central de la Police Nationale d’Haïti sis à Bon-Repos. En effet, ce projet qui, selon le Ministre de la Justice Me Rockfeller Vincent, entre dans le cadre d’un travail de revalorisation des agents de police comporte environ 80 lits et va commencer par desservir les policiers.

Nous devons préciser que ce centre n’est pas nouveau. Avant, il s’agissait d’un centre pédiatrique où l’on prenait soin des enfants malades. Après avoir été vandalisé et pillé, les autorités au niveau de l’Etat central ont pris la décision de rénover l’espace et de préparer un espace où les policiers pouvaient avoir l’accès facile aux soins de santé. Et voilà, il est officiellement fonctionnel depuis hier 4 janvier à Bon-Repos.

Selon Paul Audmar François, directeur médical de la PNH, l’inauguration de l’hôpital ne marque pas l’achèvement des travaux de rénovation. « Il reste encore beaucoup à faire », dit-il. Mais, il avance, “cela permettra aux jeunes professionnels de la santé de la PNH de venir en aide aux policiers et leurs dépendants et certainement à la population qui pourra également compter sur ce centre hospitalier ».


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

À en croire M. François, les examens médicaux ainsi que des médicaments seront également disponibles. Bien plus, a-t-il annoncé, la population pourra aussi compter sur les services de ce centre hospitalier qui est le fruit de la coopération entre l’Etat haïtien et les États-Unis d’Amérique.

Le Directeur de la Police Nationale d’Haïti M. Léon Charles se réjouit également de ces travaux et souligne que depuis la création de l’institution, c’est pour la première fois qu’on arrive vraiment à couvrir les policiers d’une assurance santé.

Beaucoup d’autres projets de la sorte ont vu le jour en Haïti. Mais combien de temps ont-ils passé à servir la population? En tout cas, attendons de voir si dans deux ans ce centre hospitalier ne sera pas déjà détruit.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker