Invités par Jovenel Moïse à venir passer la Noël en Haïti ; des membres de la diaspora kidnappés à Port-au-Prince

(TripFoumi Enfo) – Malgré la recrudescence de l’insécurité, le Président de la République d’Haïti, Jovenel Moïse, dans un message publié sur son compte Twitter le 6 novembre dernier, avait demandé aux Haïtien vivant à l’étranger de venir passer les fêtes de fin d’année avec leurs familles en Haïti.

Invités par Jovenel Moïse à venir passer la Noël en Haïti ; des membres de la diaspora kidnappés à Port-au-Prince

« Nap mande dyaspora a tounen lakay nou pou fen lane a. Vi n wè fanmi nou. Vi n wè zanmi nou. Vi n fete lakay nou. Peyi a sou wout chanjman nou tout te swete a » avait écrit Jovenel Moïse sur son compte Twitter.

À cet effet, le chef de l’État a annoncé que la Police Nationale d’Haïti (PNH) a reçu l’ordre formel pour combattre le banditisme sur tout le territoire national. “La paix, la tranquillité et la sécurité doivent retourner dans les quartiers “ avait-il promis.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Du coup, plusieurs membres de la diapora haïtienne étaient venus en masse dans leur pays natal pour fêter les fêtes de fin d’année avec leurs familles et leurs proches. Le risque était peu puisque le premier citoyen de la nation leur avait garanti la paix, la sécurité et la tranquillité, si l’on se réfère au tweet susmentionné.

Invités par Jovenel Moïse à venir passer la Noël en Haïti ; des membres de la diaspora kidnappés à Port-au-Prince

Parallèlement, la rédaction de TripFoumi Enfo a appris que plusieurs membres de la diaspora haïtienne qui s’étaient rendus dans le pays à la veille de la Noël ont été enlevés contre rançon dans la soirée du dimanche 3 janvier, alors qu’ils s’apprêtaient à se rendre dans un hôtel de la zone métropolitaine dans le cadre de leur séjour dans le pays.

Face à de tel incident, ne devons-nous pas conclure que l’autorité du régime en place est peu contraignante face à la recrudescence de l’insécurité qui sevit le pays depuis plusieurs mois ? De quelque façon que ce soit, c’est évident que “le pays n’est ni dirigé, ni administré”, pour paraphraser le feu maître Dorval.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker