L’arrestation de l’ancien sénateur Nenel Cassy condamnée par des hauts dignitaires nationaux et étrangers

(TripFoumi Enfo) – Après l’arrestation de l’ancien parlementaire Nenel Cassy, survenue dans l’après-midi de ce 21 janvier à Miragoâne, une pléiade de dignitaires d’ici et d’ailleurs se sont prononcés sur l’incident. Ils disent prendre note et étalent leur point de vue. Parmi eux le député Gary Bodeau, l’ancien sénateur Willot Joseph, le sénateur Joseph Lambert, l’ancien président du Sénat Kely C. Bastien, le Militant Jean Charles Moïse et entres autres le Sir. Ronald Sanders.

De l’avis de Mr Bastien, l’arrestation de l’ancien parlementaire est une preuve qui confirme qu’on est en plein règne d’un régime autocratique. « Operasyon Tèt Ansanm demande sa libération immédiate et sans condition », a Twitté professeur et ancien parlementaire qui profite pour demander à l’opposition et la société civile de renforcer la mobilisation afin de restaurer la descence de l’État haïtien.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Willot Joseph de son côté dit que les autorités judiciaires et policières doivent libérer son collège dans l’urgence. Car, a t-il martelé, le sénateur Cassy est victime d’un acte illégal et arbitraire de la part du pouvoir en place. À en croire le parlementaire pro-PHTK, il est certes un supporter de l’équipe en place, mais, a t-il affirmé, il ne saurait appuyer les actes illégaux de Jovenel Moïse.

Par ailleurs, si les policiers qui ont possédé à l’arrestation du sénateur-Militan avaient agi sur l’ordre du commissaire du gouvernement, Me. Muscadin, l’ancien député Gary Bodeau rappelle depuis son compte Twitter que le rôle de tout chef de parquet est d’arrêter entre autres les kidnappeurs, garantir l’ordre et distribuer la justice. Par conséquent, l’ancien représentant des Delmassiens au parlement dit exiger dans l’immédiat la libération du sénateur Cassy. « M pat dakò l sou makout ni lavalas. Se pa sou Jovenel pou m ta dakòl », a t-il écrit.

Toujours dans cette même perspective le sénateur Joseph Lambert dit considérer cette arrestation comme étant une atteinte à la Démocratie. « J’ai appris la désagréable nouvelle de l’arrestation du sénateur Nenel Cassy. Les autorités compétentes devraient évaluer l’opportunité d’un tel acte. La Démocratie est trop fragile. Nous devons la protéger », a écrit le président du tiers du Sénat depuis son compte Twitter.

Le Parti Politique Pitit Dessalines a lui aussi condamné l’action. Selon une note de son bureau de communication, le parti a non seulement condamné l’arrestation de l’ancien sénateur et les militants qui l’accompagnaient, mais a aussi exigé leur liberté immédiate. Car, poursuit la structure, ces arrestations constituent que des actes d’intimidation et des désordres politiques.

Sur la scène internationale, le diplomate Ronald Sanders y réagissant dit solliciter des explications. « Je viens d’apprendre que le sénateur Haïtien Nenel Cassy vient d’être arrêté à Miragoâne illégalement sur l’ordre du président. J’espère qu’une explication complète entourant ce dossier sera donnée », a tweeté le diplomate.

Entretemps, la victime de son côté a, depuis le commissariat où il est gardé à vue, déclaré qu’aucune charge est retenue contre lui. « Je milite avec la tête et non les armes. Jovenel par contre a entre autres le G9, le BSAP et la PNH qui travaillent illégalement pour son compte ». Par conséquent, si les informations parvenues à notre rédaction sur le mobile de cette arrestation sont vraies, si effectivement que cet ordre est venu directement du Palais National… « c’est certain que la dictature refait surface sur nos toits », de l’avis de plusieurs internautes réagissant sur cet incident.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker