Le changement de la constitution sera bénéfique à Jean Bertrand Aristide

(TripFoumi Enfo) – Selon la constitution de 1987, aucun président ne pouvait avoir deux mandats de manières successives. Cela dit, tout président désireux se porter à la présidentielle doit attendre cinq ans.

Cette même constitution interdit au président d’accéder au pouvoir pour une troisième fois. Donc, après deux mandats, l’ancien président ne peut se porter candidat aux élections.

Aujourd’hui, l’administration Moïse/Jouthe veut remuer ciel et terre pour arriver au changement de cette constitution. Par l’arrivée de la nouvelle loi-mère de la République, le moment sera profitable à l’ancien président Lavalas Jean Bertrand Aristide qui pourra se porter à la présidentielle.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

L’ancien prête catholique est élu président d’Haïti à deux reprises. Selon la constitution de 1987, il ne pourra plus devenir président. C’est peut-être ce qui l’éloigne de la vie politique active. Mais, avec l’arrivée de la nouvelle constitution, c’est comme une fenêtre qui lui sera ouverte.

Une fois adoptée, la nouvelle constitution aura ses normes. C’est comme une décision de refondation de la nation avec un départ sur de nouvelles bases. Aristide n’aura pas besoin de suivre les règles de la constitution de 1987 parce qu’elles seront sans considération aucune.

Même s’il est défini dans la constitution de Jovenel Moïse que nul ne peut briguer plus de deux mandats, ce dispositif ne concerne pas Jean B. Aristide puisqu’il n’a pas été élu sur cette constitution. Ç’aurait été le même cas de figure si René Garcia Préval était encore en vie.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker