Évasion à la Prison civile de la Croix-des-Bouquets: la Fondation Je Klere dénonce une négligence coupable des responsables de la DAP

(TripFoumi Enfo) – Dans un rapport publié au début de cette semaine, La Fondation Je Klere fait un retour sur la mutinerie qui a eu lieu à la prison civile de la Croix-des-Bouquets le 25 février dernier où plus de 400 détenus se sont évadés et 27 personnes tuées. La FJKL dénonce, dans son document, une négligence coupable des responsables et des agents de la Direction de l’Administration Pénitentiaire (DAP).

Plus loin, la Fondation Je Klere soutient que d’autres raison ont également favorisé une telle évasion. Elle cite la complicité intérieure et la mauvaise gestion de la prison par les autorités.

Toujours selon le rapport, même les responsables de la prison ne sont pas en mesure de présenter un bilan détaillé et définitif sur l’événement. Des organismes de droits humains, en fonction d’une série d’indices, ont fait une évaluation, mais rien est totalement clair.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

« Jusqu’à cette date, l’appel numérique n’a jamais été effectué à la prison; les responsables de la DAP ont déplacé les archives de la prison et ne les ont toujours pas retournés pour faciliter l’appel ; aucune fouille n’est encore effectuée à la prison; le contrôle numérique réalisé (qui diffère de l’appel numérique) ne permet pas de dresser un bilan avec précision », a écrit la FJKL dans son rapport.

Nous devons rappeler que c’est à l’occasion de cette évasion que le caïd Arnel Joseph s’est libéré. Mais, il allait être éliminé par un agent de police dans la commune de L’Estère.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker