Léon Charles, un mouton noir pour la PNH

(TripFoumi Enfo) – La Police Nationale d’Haïti s’enlise dans un bourbier. L’arrivée de Léon Charles à la tête de cette institution est pareille à une tempête. Ça ravage tout sur son chemin. Le DG a.i constitue en lui même un écueil pour la PNH, tant ses actions et ses déclarations frôlent le cynisme et l’indécence.

La bêtise n’aura pas connu de limite dans ce pays. Léon Charles, à la suite du massacre perpétré dans la nuit de mardi 29 à mercedi 30 juin dans les zones de Delmas 32, 33, 40B et Christ-Roi, pointe du doigt le groupe de policiers « fantom 509 » dans cette affaire.

De telles affirmations, sans aucune enquête menée au préalable, tendent à fragiliser de plus en plus l’institution policière, en proie déjà à une crise qui peine à dire son vrai nom. Léon Charles ignore de gré cet état de fait et arbore son constume de militant politique. Grave et gravissime !


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

L’ancien représentant d’Haïti à l’OEA, au bilan zéro, n’est nullement à la hauteur de cette double mission, à savoir servir et protéger. Le petit, pardon, grand DG ne dirige rien et n’a aucune capacité de mobilisation des Policiers pour traquer les bandits armés à travers le pays.

Léon Charles a environ 7 mois à la tête de l’institution. Le type est brillé par son inaction. Rien de concret n’est fait jusqu’ici pour résoudre le problème de l’insécurité qui bat son plein dans le pays. Léon Charles, un directeur général qui n’en est pas un, qu’on se le dise !

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker