Assasinat de Jovenel Moïse: ses amis artistes se taisent!

(TripFoumi Enfo) – L’hypocrisie occupe une grande place dans la société haïtienne, et c’est un fait. Le président de facto, un ami de nombre d’artistes et de musiciens haïtiens, a été exécuté de 12 balles chez lui dans la nuit de mardi 6 à Mercredi 7 juillet 2021. Plus de 24 heures après le meurtre, le secteur musical haïtien dans son ensemble reste muet. Pas un tweet, pas un mot de sympathie, rien du tout.

Sauf en cas d’amnésie, personne, nous le disons bien, personne ne saurait oublier la belle noce du désormais défunt Jovenel Moïse avec des voix connues du seteur musical haïtien, et c’était au palais national, le lieu de la célébration. Les amis avaient mangé et bu ensemble. Un moment de joie, un moment pas comme les autres pour eux, voilà ce que c’était.

S’il est vrai que « Jomo » était un mal-aimé du peuple haïtien en raison de son incapacité à respecter ses montagnes de promesses de campagne, cela n’avait pas empêché aux artistes de rester à ses côtés. C’est comme la belle histoire d’amour entre Roméo et Juliette. Kòtkòt ak figawo !


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

L’année 2019, le carnaval national avait été annulé par rapport à la flambée des actes de violence. Des stands musicaux avaient été incendiés par des indivitus armés du groupe fantom 509″. Certains artistes et groupes musicaux s’étaient, malgré tout, opposés à l’annulation des festivités. Suivez mon regard !

2020, pas de carnaval, Covid-19 obligeait. 2021, à la surprise générale, Jovenel Moïse avait projeté de réaliser le carnaval national à Port-de-Paix, alors qu’on était encore en pleine pandémie et en pleine crise politique. Présents, avaient répondu certains artistes et groupes musicaux, peut-être, en vue de satisfaire les instincts de dauphin de Joseph Michel Martelly.

Après le carnaval, arrivent les moments les plus sombres dans l’histoire du pays. Environ 5 policiers ont été tués à Village-de-Dieu au cours d’une opération le 12 mars. Quelques mois plus tard, pas moins d’une vingtaine de personnes, dont deux journalistes, ont été massacrées à Christ-Roi et à Delmas 32. Silence radio de Jovenel Moïse et de ses amis, les artistes !!

Dans la nuit de mardi 6 à mercredi 7 juillet 2021, une nouvelle parcourt tout le territoire national. Jovenel Moïse, président de facto, est assassiné à son domicile par des individus armés non identifiés. Si même les opposants à l’assassiné ont dénoncé cet acte, quant aux arttises, ses bons amis, ils ne pipent mot. Et kite peyi yo mache !

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker