Et si Claude Joseph ne veut pas quitter la Primature?

(TripFoumi Enfo) – Depuis l’assassinat du Président de la République, M. Jovenel Moïse, dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021, le Premier ministre révoqué Claude Joseph montre une certaine velléité de prendre le « contrôle du pouvoir ». Laquelle velléité est ponctuée par les différentes mesures adoptées, dont l’Etat de siège, arrestation de certains « mercenaires », rencontre avec les acteurs internationaux, etc. Pour lui barrer la route, le Sénat a élu Joseph Lambert, président provisoire. Mais la grande question qui se pose est la suivante: et si Claude Joseph refuse de quitter le pouvoir?.

On peut se demander comment Claude Joseph à lui seul pourra contrecarrer toute une classe politique qui s’est déjà mise d’accord sur le choix de Joe Lambert comme Président, à l’exception de Fanmi Lavalas, du Secteur dit Démocratique et de la Plateforme Pitit Desalin, c’est vrai. Mais aujourd’hui, il détient un levier important: c’est le support d’une bonne frange de la Communauté internationale.

Selon de nombreux acteurs politiques et journalistes qui essaient d’analyser la situation, si Claude Joseph est aussi « devan bann », il doit faire objet de suspicion dans l’assassinat du Président de la République. Pour eux, même étant chef du CSPN, il devait être entendu dans le cadre du dossier.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Parallèlement aux dénonciations portées contre lui, le Sénat a élu, suite à un accord entre de nombreux partis politiques de l’opposition baptisé « Protocole d’entente nationale », Joseph Lambert comme président de la République. Un choix qui ne fait pas non plus l’unanimité en ce sens qu’il n’a pas trouvé la bénédiction de trois grandes structures importantes de l’opposition.

On ne doit pas non plus oublier Ariel Henry qui a sa nomination en main mais qui n’a pas été installé avant le crime perpétré contre le Chef de l’Etat. Selon certains, il est plus légitime que Claude Joseph en ce sens que son choix est la dernière expression de la volonté politique du Président. Comme Claude Joseph et Joseph Lambert, il est aussi rejeté, malgré tout, par certains secteurs.

Maintenant, le plus grand souci c’est que malgré toutes ces critiques à son égard et l’adoption de la résolution nommant Joseph Lambert Président provisoire, Claude Joseph garde son calme et continue de multiplier ses rencontres avec les acteurs étrangers. Face à un tel comportement, plus d’un doutent que ce type, très souvent considéré comme un « tizè pouvwa », va remettre les clés de la Primature.

Au-delà de toutes ces tergiversations, nous vous invitons à méditer sur cette unique question pendant les prochaines heures: Et si Claude Joseph refuse de quitter le pouvoir?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker