Tempête Ida : Au moins 44 morts aux États-Unis, New York et New Jersey durement touchés

(TripFoumi Enfo) – Selon un décompte réalisé dans la nuit de jeudi à vendredi, au moins 44 personnes ont trouvé la mort à cause des inondations dans plusieurs États du pays étoilé, en particulier à New York et ses environs.

Le maire de la mégapole américaine Bill de Blasio a annoncé lors d’un point presse que « neuf New Yorkais » avaient perdu la vie dans la nuit, dont huit pris au piège dans leurs logements, des sous-sols rudimentaires, parfois insalubres, aménagés au pied d’immeubles d’habitations aux loyers inabordables. Les personnes décédées, probablement noyées, étaient âgées de 2 à 86 ans et les pompiers ont porté secours à des centaines de résidents. Au moins 13 morts sont à déplorer à New York et sa proche banlieue.

La ville de New York a été sévèrement frappée dans la nuit de mercredi à jeudi par des pluies torrentielles et des inondations soudaines et historiques qui ont fait au moins 44 morts dans la région, après le passage dévastateur de la tempête Ida.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Dans la capitale économique et culturelle américaine, la police a dénombré au moins 13 morts, dont plusieurs personnes noyées dans leurs sous-sols, des logements rudimentaires, aménagés au pied des immeubles de Manhattan, Queens ou Brooklyn.

Un policier décédé. Juste au nord de Manhattan, dans le comté huppé de Westchester, en bord de mer, qui était encore jeudi soir cerné par des eaux boueuses et saumâtres, l’un de ses responsables, George Latimer, a indiqué sur CNN que trois personnes qui avaient tenté de sortir de leur voiture se sont elles aussi vraisemblablement noyées. Un policier affecté à la surveillance du trafic routier est décédé dans l’Etat voisin du Connecticut.

Mais le pire bilan est pour le New Jersey, Etat qui fait face à New York, avec «au moins 23 personnes qui ont perdu la vie», a indiqué le gouverneur Phil Murphy. La plupart des victimes ont été prises par surprise et au piège dans leur voiture et sont mortes probablement noyées, a déploré le responsable. Enfin, près de Philadelphie, quatre personnes sont décédées, selon les autorités locales.

La situation reste chaotique dans l’État de New York. Des rues, avenues, voies rapides ont été soudainement transformées en torrents, tant dans les quartiers de Brooklyn et de Queens que dans le comté de Westchester, au nord de New York. Dans ce comté huppé de bord de mer, des dizaines de véhicules étaient encore immergés jusqu’au toit jeudi et des sous-sols de jolies maisons traditionnelles de la côte Est dévastés par les eaux saumâtres et boueuses, montant parfois jusqu’à 60 cm.

Le gigantesque réseau de métro de New York a partiellement redémarré jeudi, après l’inondation de nombreuses stations. Le NWS, le service météo américain, a enregistré un record absolu de 80 millimètres de pluie en une heure à Central Park.

Au milieu de la nuit, la nouvelle gouverneure de l’Etat de New York, Kathy Hochul, avait décrété «l’état d’urgence» suite aux inondations «majeures» dans tous les comtés frontaliers de la ville, concernant potentiellement quelque 20 millions d’habitants. Le maire de New York Bill de Blasio, dont la ville se relève à peine de la pandémie, avait déploré un «événement météorologique historique». L’«état d’urgence» pour ces inondations est sans précédent pour la ville de New York, selon le service météo américain.

Le puissant ouragan Ida qui a touché la Louisiane, dimanche, plongeant l’ensemble de la ville de la Nouvelle-Orléans dans le noir. Plus de 900 000 personnes sont privées d’électricité. Les résidents attendent la réponse des autorités concernées pour pallier la situation.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker