Politique

Le BSA de Montana exige des préalables avant de reprendre le dialogue avec le pouvoir en place

(TripFoumi Enfo) – Le Bureau de Suivi de l’Accord de Montana (BSA) pose ses conditions avant de reprendre le dialogue avec le Chef du gouvernement Ariel Henry et ses alliés, après la rencontre avortée du 14 février, dans la résidence officielle du PM, à Musseau.

La deuxième rencontre prévue pour commencer la négociation entre les deux accords, dans le cadre du dialogue enclenché pour trouver une solution à la crise, a été ratée pour une question de retard de la part des signataires de l’Accord du 11 septembre. Ce comportement considéré comme un « manque de respect » par les membres du BSA, est devenu un véritable grief qui rend encore plus difficile le dialogue. En ce sens, pour reprendre le dialogue, le BSA exige au PM Henry des préalables.

« Que le Chef du gouvernement en place déclare publiquement surseoir, le temps des discussions pour la recherche d’un consensus, à la nomination illégale des juges de la Cour de Cassation, à la mise en place de son Conseil Électoral Provisoire, de son Assemblée constituante et de son Autorité de contrôle, autant des décisions qui ne peuvent être légitimées que par un large consensus”, ont exigé les signataires du texte.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

“Que le chef du gouvenement en place, au nom de la moralisation de la vie politique, déclare être prêt à répondre à toute invitation de la justice et de faciliter la reprise de l’enquête seule à même de contribuer à lever les allégations relatives à son implication dans ce dossier”, peut-on lire dans la lettre signée par Magalie Comeau Denis, Jacques Ted Saint-Dic, Leslie Voltaire et Ernst Mathurin.

D’autres conditions relatives au lieu des discussions ont été egalement imposées. “Que le siège des rencontres soit déplacé vers un lieu neutre, un hôtel, dont les coûts seront pris en charge à égalité par les deux parties”

De l’autre côté, le supporteur zélé du pouvoir, Me André Michel, s’est prononcé sur la situation en dénonçant la mauvaise foi de l’équipe de Montana. Par ailleurs, il a annoncé que le gouvernement va franchir les autres étapes du processus tout en restant ouvert au dialogue.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker