Politique

Lucmane Delile : « Jouthe Joseph m’avait demandé de rejoindre le G9. J’ai refusé »

(TripFoumi Enfo) – Entre Lucmane Delile et Jouthe Joseph, respectivement ancien ministre de la justice et Premier ministre, le torchon brûle à grande flamme. Selon Me. Delile, l’ancien numéro un de la Primature lui avait demandé de rejoindre le « G9 An Fanmi & Alye » – une coalition de gangs qui terrorisent la population haïtienne.

C’est en prenant le contrepied des déclarations de l’ancien PM que Lucmane Delille a fait ces déclarations choquantes. « Jouthe m’avait invité à intégrer le G9 pendant sa formation », a fait savoir l’ancien titulaire du MJSP, ajoutant que la coalition des gangs n’a pas été formée quand il était ministre, mais après avoir été démis de ses fonctions.

L’ancien garde des sceaux de la République met au défi l’ancien chef du gouvernement de le démentir. « Il ne peut pas me démentir. S’il essaie de le faire, je publierai la conversation, la date ainsi que le nom de la personne qu’il avait déléguée pour m’approcher sur le sujet. Quand il m’avait dit de faire cela, j’ai refusé catégoriquement. Depuis il ne m’adressait plus la parole », a indiqué Lucmane Delille.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

L’ancien ministre de la justice n’a pas voulu opiner sur les déclarations de l’ancien Premier ministre selon lesquelles, le Président l’avait révoqué pour des actions louches et déshonorantes. Il a dit ne pas vouloir salir la mémoire du feu Président Jovenel Moïse, puisqu’il ne l’a jamais appelé sur les déclarations faites par Jouthe.

Plus loin, Me Lucmane Delile a accusé l’ancien chef du gouvernement ainsi que le chef du cabinet du Président de la République qui concoctaient des plans macabres en vue de faciliter la libération des criminels notoires pendant la grâce présidentielle. « Pour mater leur plan, j’avais révoqué plusieurs commissaires du gouvernement soupçonnés dans cette affaire », a révélé Me Delile.

« Comme à l’accoutumée, le Président libère des détenus grâce au mécanisme de grâce présidentielle. Joseph Jouthe et le chef de cabinet de Jovenel Moïse concoctaient et faisaient relâcher des criminels notoires à travers la liste de grâce présidentielle », lâche-t-il .

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker