À la une

« Depi dwàn nan vle ede nan zafè sekirite a, sa p ap pran yon mwa zam ilegal p ap gen bal ankò », croit Jean Renel Sénatus

(TripFoumi Enfo) – Plusieurs armes illégales ont été retrouvées dans les douanes de Port-de-Paix et de Port-au-Prince durant la première quinzaine du mois de juillet. L’ex-sénateur Jean Renel Sénatus dit son mot sur le dossier et croit que l’Administration Générale des Douanes (AGD), selon sa volonté, peut contribuer à rendre les armes inutilisables en Haïti. Il a fait valoir son point de vue sur Twitter les 14 et 15 juillet 2022.

Dans un premier message, l’ancien élu du département de l’Ouest a indiqué que : « Depi dwàn nan vle ede nan zafè sekirite a, sa p ap pran yon mwa zam ilegal p ap gen bal ankò. Zam yo ap la men y ap bèbè. Yo p ap ka touye moun ankò. Travay polis la ap vin pi fasil. », avant de préciser, dans le même message, que « Se volonte fè peyi k pa gen ki fè nou rive laaaa. Gen yon bon tivan k ap soufle sou dwàn nan. » Ce message a été posté le jeudi 14 juillet 2022 sur son compte Twitter.

Le lendemain, soit ce vendredi 15 juillet, il a fait une seconde publication en abondant dans le même sens que la veille. « Dwàn ak PNH la ka fè tout zam bèbè. Zam pa anyen san katouch. Fè yon ti tchèk sou fwontyè Malpas, Ansapit, Wanament, sou lak Azweyi a, Chapoten ak Boukan chat; Met kontwòl sou pò Miragwàn, Okap etc. Fòk Komisè yo MET MANDA deyè moun isit ou lòtbò ki nan lòbey zam. DWÀN nan ka ede, #LÒD! »

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Signalons qu’en deux jours, des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH), le Parquet de Port-au-Prince et l’Administration Générale des Douanes (AGD) ont effectué une fouille dans la Douane de Port-au-Prince d’au moins quatre conteneurs suspects. Ils ont déjà retrouvé 22 armes à feu, 140 chargeurs d’armes de plusieurs calibres et 14 600 cartouches.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker