PNH

La PNH dispose moins de 10 000 policiers, selon le BINUH

(TripFoumi Enfo) – Dans son dernier rapport, le Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) s’est prononcé sur le manque d’effectif de la Police Nationale d’Haïti (PNH). Moins de 10 000 policiers sont seulement disponibles pour le service de la PNH. Selon l’institution représentant les Nations Unies dans le pays, cette réduction dans le corps de la Police est due à la perte persistante des agents.

Depuis quelque temps, le manque d’effectif est l’un des problèmes auxquels fait face la police nationale. Le BINUH a indiqué que, jusqu’au 31 décembre 2022, la PNH comptait environ 14 817 agents et près de 13 500 sont opérationnels. Alors que pour le service actif de la PNH, seulement 9 700 policiers sont disponibles. Cette réduction est encore plus inquiétante quand on sait que depuis quelque temps l’insécurité s’est accrue sur le territoire national.

Plusieurs raisons sont à la base de la rétention des agents policiers. Selon le BINUH, les licenciements, le taux des décès, les démissions, les désertions et suspensions temporaires sont, entre autres, les causes de leur attrition.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Par rapport à cet effectif insuffisant, le ratio Police/Population est loin d’être respecté, soit 1,2 agent pour 1 000 habitants. Alors qu’il devrait être 2,2 agents pour 1 000 habitants, selon le quota fixé par les Nations Unies.

Le manque d’efficacité de la PNH sur le terrain pourrait s’expliquer par la réduction de son effectif et des équipements insuffisants, l’empêchant de répondre convenablement à sa mission qui consiste à « Protéger et Servir » la population. Les infrastructures policières avaient subi plus d’une centaine d’attaques des individus armés entre 2021 à 2022.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker