Religions pour la paix déclinent officiellement la demande de Jovenel Moïse

Dans une correspondance adressée au chef du cabinet de la présidence, les Religions pour la paix ont officiellement décliné la demande du président de la République Jovenel Moïse consistant à faire d’elles la structure arbitrage du dialogue devant aboutir à la formation du gouvernement d’union nationale.

Les Religions pour la paix disent avoir contacté trois des principales plateformes qui contestent le pouvoir de Jovenel Moïse pour demander si elles souhaiteraient s’asseoir avec le président et trouver un accord avec lui. Si aussi les Religions pour la paix pouvaient jouer le rôle de facilitatrice.

Alors, leur réponse est NON. Elles ne veulent pas s’asseoir avec le président. Toutefois, elles ne se prononçaient pas clairement sur la possibilité que Religions pour la paix soient organe facilitateur d’un tel dialogue.

Au gré du principe, pour que Religions pour la paix remplissent une telle fonction, les deux parties doivent se rallier à l’idée de dialogue, elles informent au président qu’elles déclinent son invitation. Donc, elles ne pourront pas jouer le rôle de facilitatrice de ce dialogue.

À rappeler, le Président avait déjà laissé croire dans un tweet que Religions pour la paix auraient accepté de remplir une telle tâche… message qui allait être démenti et rectifié par les représentants de la structure. Donc, pour certains observateurs, le président qui se trouve aujourd’hui entre l’enclume et le marteau continue de mentir à la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker