Le Brésil demande la mise en accusation de Jair Bolsonaro

La chambre des députés au Brésil a l’intention de produire une demande en accusation contre le président d’extrême droite Jair Bolsonaro le 16 mars prochain, en raison de ses tentatives de provoquer une crise institutionnelle et inciter ses partisans à fermer le Congrès.

« Bolsonaro a l’intention de conduire le Brésil dans le chaos », a déclaré un membre du Congrès brésilien Alexandre Frota, se référant aux messages envoyés par le président à un grand nombre de personnes, les exhortant à se joindre à une manifestation pour soutenir l’initiative de fermer le Congrès et la Cour suprême.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

« L’atmosphère politique au Brésil se prépare à faire pression pour la destitution de Bolsonaro. Nous avons des motifs légaux pour cela », a prévenu le social-démocrate brésilien Frota.

Pour préparer la mise en accusation, Frota a réuni une équipe de quatre avocats. La première étape sera de présenter le procès à la Chambre des députés, le 16 mars prochain.

« Le député fédéral Alexandre Frota demandera la mise en accusation de Jair Bolsonaro pour un délit de responsabilité, selon des informations parues dans la chronique de Guilherme Amado, du magazine Época. Il aurait fait la demande aux avocats après une plainte. »

« L’attitude de Bolsonaro est inconstitutionnelle et viole le libre exercice du pouvoir législatif et judiciaire. C’est pourquoi, dans le procès, nous le dénonçons pour les crimes dont le président de la République en est responsable », affirma Frota.

Ce samedi, Bolsonaro a de nouveau appelé ses partisans à descendre dans les rues ce 15 mars, cette fois pour le soutenir « , reflétant une fois de plus l’insouciance de ses actions.

Selon Bolsonaro, ses appels constants au peuple à descendre dans la rue « ne sont pas un mouvement contre le Congrès ou le pouvoir judiciaire, mais en faveur du Brésil », a-t-il déclaré quelques minutes avant de partir pour la Floride, où il a tenu une réunion avec le président américain Donald Donald Trump.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker