La FJKL qualifie l’assassinat de Me Monferrier Dorval de crime porteur d’un message terrifiant

La Fondation Je Klere (FJKL) dénonce, à travers un communiqué publié ce lundi 31 août 2020, l’assassinat de Me Monferrier Dorval dans sa résidence privée tout près du domicile du chef de l’État.

La Fondasyon Je Klere (FJKL) a appris avec consternation et indignation la nouvelle de l’assassinat à
son domicile du bâtonnier de l’Ordre des avocats du barreau de Port-au-Prince ; le très respecté professeur de droit constitutionnel, Me Monferrier DORVAL. Cet assassinat est survenu dans la soirée du
vendredi 28 aout 2020, dans le quartier résidentiel du Président de la République, le quartier hautement
sécurisé de Pèlerin 5. La FJKL juge terrifiant le message que veulent faire passer les assassins de Me DORVAL.

Cette attaque vise à museler les avocats et les empêcher d’exercer librement leur profession pour la
défense de la justice et de la liberté. Cette attaque vise à intimider les défenseurs des droits humains, les travailleurs de la presse, les organisations féministes, paysannes, de jeunes, ceux et celles qui portent la parole critique, la parole libre.

L’assassinat de Me Monferrier DORVAL est une attaque contre le pluralisme des idées, le pluralisme
politique, les débats contradictoires et la démocratie. L’assassinat de Me Monferrier DORVAL traduit l’intolérance érigée en système de gouvernement. La FJKL appelle les forces vives de la Nation à s’indigner pour que justice soit rendue à Me Monferrier DORVAL et que la sécurité des citoyens (nes) redevienne une obligation de l’Etat.

La FJKL prie les parents et amis de Me Monferrier DORVAL, les avocats (es) du Barreau de Port-au-Prince, tout le monde de la basoche, la jeunesse estudiantine et l’intelligentsia haïtienne en général d’accepter ses sympathies.
Que la justice triomphe!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker