Yeux bandés, bouches bridées et mains liées, le nouveau challenge des internautes qui réclament justice pour Évelyne Sincère

(TripFoumi Enfo) – Depuis la découverte du cadavre de la jeune Evelyne Sincère dans une décharge à ordure à Delmas 24 dans la matinée du dimanche 1er novembre, les réactions fusent d’ici et d’ailleurs. Partout sur la toile et sur les réseaux sociaux les internautes témoignent leur indignation face à ce crime combien odieux. Les autorités concernées doivent prendre leur responsabilité, car, disent t-ils, c’est un crime de trop.

À l’instar de Jude Celestin, des personnalités politiques qui gardaient leur silence depuis des lustres ont dû sortir de leur mutisme pour crier haut et fort « non à l’insécurité ! L’enlèvement suivi d’assassinat dont la jeune bachelière a eté victime ne doit pas resté impunis », ont-elles martelé.

Jeunes, adultes, enfants, sur la toile, mêmes les bébés y sont remarqués : yeux bandés, bouches bridées et mains liées, cette nouvelle posture envahi les reseaux sociaux en vue de témoigner au grand public à quel point qu’ils sont indignés. « Qui sera la prochaine victime ? Unissons nous une bonne fois pour toute afin que le nom de cette jeune fille de 21 ans soit le dernier sur la liste des victimes », disent-ils.

Evelyne Sincère était une ancienne élève de Philo/NS4 de la promotion Sagace (2019-2020) au Lycée Jacques Roumain de Martissant. Elle venait à peine de participer aux examens du baccalauréat. Avant même de prendre les résultats de son épreuve, elle a été enlevée contre rançon le 28 octobre dernier, puis tuée ce 1er novembre.

La société civile est livrée à elle-même face aux bandits armés du pays. Sous le regard impuissant ou complice des autorités compétentes, les malfrats sont les seuls à pouvoir exercer le droit de vie et de mort sur de paisibles innocents. Quand l’État (le PHTK) prendra t-il enfin ses responsabilités ? À quand la fin de l’insécurité en Haïti ?

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker