Les ravisseurs de Tinèg donnent jusqu’à minuit pour l’exécuter si ses parents ne versent pas les 2 millions

(TripFoumi Enfo) – Kidnappé ce dimanche en compagnie de deux cinéastes dominicains, les ravisseurs de Tinèg donnent la journée de ce 24 février comme ultimatum pour passer au stade final, si les parents du poète ne leur donnent pas les deux millions de dollars américains exigés.

Un étudiant à la Faculté Linguistique Appliquée (FLA-UEH) proche du poète, lui-même en contact permanent avec les parents du concerné, témoigne à notre rédaction qu’ils ne sont pas à la hauteur de verser une pareille somme. « Nou pa gen lajan. Ki travay nap fé pou n jwenn tout kòb sa! », se plaignent-ils.

Dans la foulée, Jovenel Moïse, le Président contesté de la République, a déclaré au conseil de Sécurité des Nations Unies que les cas de kidnapping ont diminué dans le pays au cours de ces derniers jours. Entretemps, l’étudiant Junior Alber Augusma est entre les mains de ses ravisseurs, lesquels lui menacent de lui ôte la vie si la somme qu’ils exigent n’est pas versée ce soir.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Y réagissant, plusieurs étudiants de différentes facultés privées et publiques du pays ont protesté contre cet acte. Ils sont à leur deuxième journée. Selon les informations recueillies par notre rédaction, les agents des forces de l’ordre ont fait usage abusif des bombes lacrymogènes et de projectiles en caoutchouc à l’encontre de ces étudiants alors qu’ils manifestaient pacifiquement.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker