USAUkraine

Les États-Unis s’engagent à accueillir jusqu’à 100 000 réfugiés ukrainiens

(TripFoumi Enfo) – Les États-Unis ont annoncé qu’ils étaient disposés à accueillir un maximum de 100 000 réfugiés ukrainiens et d’autres nationalités qui ont fui l’Ukraine après l’invasion russe et qu’ils fourniront 1 milliard de dollars supplémentaires d’aide humanitaire au pays.

La priorité de Washington sera d’accueillir les Ukrainiens « qui ont des parents aux États-Unis », a expliqué une source officielle américaine, qui a requis l’anonymat, lors d’une conférence de presse téléphonique.

La Maison Blanche a fait cette annonce lors de la visite à Bruxelles du président américain Joe Biden, qui a participé ce jeudi à deux sommets de l’OTAN, du G7 et de l’Union Européenne (UE).

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Jusqu’à présent, l’administration Biden avait insisté sur le fait que la plupart des Ukrainiens qui avaient fui l’Ukraine souhaitaient rester le plus près possible de leur pays et ne souhaitaient probablement pas se réinstaller aux États-Unis.

Cependant, la pression pour que Washington fasse sa part s’est accrue à mesure que le nombre de réfugiés de l’invasion russe de l’Ukraine augmentait. Un nombre qui a déjà atteint 3,67 millions, selon l’Agence des Nations-Unies pour les réfugiés (HCR).

Le quota de 100 000 annoncé par les États-Unis comprend non seulement ceux qui peuvent arriver dans le pays en tant que réfugiés, mais peut également être rempli par des Ukrainiens qui obtiennent différents visas, a indiqué la source officielle susmentionnée.

Les États-Unis concentreront une partie de leurs efforts sur « la protection des réfugiés les plus vulnérables », tels que la population LGBTI, les personnes ayant des besoins médicaux et les journalistes, entre autres, a indiqué la source.

La Maison Blanche a également promis jeudi 1 milliard de dollars supplémentaires d’aide humanitaire pour fournir de la nourriture, des médicaments, des abris et des articles essentiels aux populations à risque en Ukraine, ainsi qu’à celles qui ont fui vers les pays voisins.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker