ÉducationSécurité

500 000 enfants ne peuvent plus aller à l’école vu la montée de l’insécurité en Haïti

(TripFoumi Enfo) – Le Fonds des Nations-Unies pour l’Enfance (UNICEF) dépeint un tableau sombre de la situation des enfants en Haïti, qui ne sont pas épargnés du climat de l’insécurité. La confrontation entre les gangs armés dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince a provoqué le retrait de 500 000 enfants des salles de Classe. Près de 1700 écoles se trouvent dans l’obligation de fermer leurs portes sous la pression des actes de violences.

D’après l’UNICEF, en dix jours, 10 enfants ont été tués, dont 6 en une seule journée, au moment de la confrontation armée entre les gangs rivaux dans la Plaine du Cul-de-sac.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Selon le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), cité dans le communiqué de l’UNICEF, sur l’ensemble de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, 772 écoles sont fermées à Croix-des-Bouquets, 446 écoles à Tabarre, 274 à Cité Soleil, et 200 autres à Martissant, Fontamara, Centre-Ville et Bas-Delmas.

En effet, l’avenir des enfants en Haïti est menacé par cette situation d’insécurité qui perdure. L’organisme des Nations-Unies exprime également son inquiétude de l’enrôlement des enfants dans des groupes de gangs.

« L’Unicef a reçu des informations crédibles, selon lesquelles des enfants, qui risquent d’abandonner l’école, seraient recrutés par des gangs et payés à la semaine, a déploré l’UNICEF.

L’utilisation des enfants comme soldats ou espions par les groupes armés est une violation flagrante des droits de l’enfant et ces actes sont condamnés par les lois nationales et internationales, d’après l’UNICEF. Ainsi, il appelle à tous les acteurs concernés de s’abstenir au recours à la violence, mettant en danger la vie des femmes et des enfants et à prendre des mesures pour restaurer un environnement pacifique, afin de protéger les enfants haïtiens de la violence.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker