Search Results for: election

  • Le RDNP confirme sa participation aux prochaines élections

    (TripFoumi Enfo) – Le Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP) est l’un des partis politiques qui a confirmé sa participation aux prochaines élections en Haïti. C’est Éric Jean-Baptiste, le Secrétaire Général du parti, qui a annoncé la nouvelle ce mardi 3 août 2021 sur les ondes de la Radio Magik 9.

    Au moins une des structures politiques qui ont donné leur oui au Conseil Électoral Provisoire (CEP) pour les prochaines élections est connue. Il s’agit du RDNP, l’ancien parti de madame Mirlande Hyppolite Manigat, dirigé à présent par Éric Jean-Baptiste.

    Après avoir confirmé la nouvelle, M. Jean-Baptiste a aussi exprimé son doute face au processus électoral. Également, il a réaffirmé son désaccord par rapport à l’organe électoral qui, cependant, l’inspire assez de confiance pour se faire inscrire dans le processus.

    Pour l’instant, il reste à savoir qui sont ces autres partis et regroupement politiques qui ont donné la légitimité aux prochaines élections générales, prévues pour la fin de l’année 2021, malgré le contexte politique difficile et assez spécial dans lequel patauge le pays.

  • La participation de plus de 100 regroupements et partis politiques confirmée aux élections

    (TripFoumi Enfo) – Plus d’une centaine de partis et regroupements politiques ont confirmé leur participation aux prochaines élections. C’est ce qu’a déclaré Guyrlande Mésadieu, la présidente du Conseil Électoral Provisoire (CEP).

    Ils sont au total 113 à avoir défilé devant les coseillers électoraux pour confirmer leur participation aux prochaines joutes électorales. Selon madame Mésadieu, il est envisageable de prolonger les inscriptions des partis politiques au processus électoral.

    «Nous avons environ 113 partis politiques enregistrés», a fait savoir la présidente du Conseil Electoral Provisoire. «Nous allons suivre à la lettre le calendrier électoral», a-t-elle indiqué pour rassurer que les élections auront bel et bien eu lieu.

    Il faut rappeler que les élections générales, à savoir les présidentielles, législatives et municipales, sont prévues au 25 septembre 2021, mis à part le contexte politique difficile et assez spécial dans lequel le pays s’est trouvé.

  • Favorable aux élections, Jean-Charles Moïse accorde deux semaines au PM Ariel Henry pour présenter son agenda

    (TripFoumi Enfo) – Jean-Charles Moïse est favorable à l’organisation des prochaines élections. Selon les informations rapportées ce dimanche 25 juillet 2021 par la Radio Télé Métronome, le leader de l’opposition accorde un délai de 2 semaines à l’actuel chef du gouvernement, Ariel Henry pour présenter son agenda.

    Le gouvernement haïtien en place vient tout juste de prendre le pouvoir. Et en raison du contexte politique qui sévit en Haïti, avec le dysfonctionnement du Parlement, le Premier ministre Ariel Henry n’a pas pu présenter sa politique générale. En ce sens, le leader du Parti Politique «Pitit Dessalines» accorde deux semaines au gouvernement pour rendre public son agenda pour le pays.

    Également, M. Moïse affirme qu’il est favorable à l’organisation des élections. Cependant, à le croire, cela doit passer par la résolution du problème de l’insécurité et la formation d’un nouveau Conseil Électoral Provisoire (CEP).

    Jean-Charles Moïse est visiblement le seul leader de l’opposition politique qui affirme ouvertement son adhésion à l’organisation des prochaines élections en Haïti. Il est très souvent reproché d’être quelqu’un qui mène un double jeu en faveur du PHTK et de leurs opposants.

  • Jean-Charles Moïse encourage la tenue des élections à la fin de l’année 2021

    (TripFoumi Enfo) – Membre influent de l’opposition politique à Jovenel Moïse, Jean-Charles Moïse change de discours. Intervenant sur les ondes de Caraïbes FM ce mardi 27 juillet 2021, l’ex sénateur encourage la tenue des élections cette année, avec le gouvernement d’Ariel Henry. Cependant, il pose des conditions.

    La présence d’Ariel Henry à la tête du gouvernement, malgré nommé par Jovenel Moïse, ne pose pas de problème à Jean-Charles Moïse qui encourage les élections. Ce qu’il veut en plus de cela, c’est un nouveau Conseil Électoral Provisoire (CEP), la révision de la liste électorale, que le gouvernement aborde les problèmes que cause la carte Dermalog, changer la machine électorale et dissoudre le centre de Tabulation qui, selon lui, fabrique les élus.

    Le leader de «Pitit Desalin» a aussi conseillé à Ariel Henry, chef du gouvernement, d’aborder la question sécuritaire du pays. Également, il demande au neurochirurgien d’adresser les problèmes sociaux auxquels confronte la population haïtienne.

    Alors qu’il est sécurisé par 5 agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) sous demande de la communauté internationale, certains croient que Jean-Charles Moïse aurait trouvé un accord avec l’international pour devenir le prochain président d’Haïti issu des urnes. Lui qui a toujours été très critique contre les étrangers de l’occident se montre aujourd’hui très clément envers eux et prône le même dialogue qu’eux: les élections à la fin de cette année. Qu’est-ce qui a changé en Jean-Charles Moïse?

  • «La solution à la crise doit venir des Haïtiens», écrit Ariel Henry, ne négociant pas les élections

    (TripFoumi Enfo) – Ce sont les haïtiens qui doivent résoudre la crise haïtienne. C’est ce qu’a fait savoir Ariel Henry dans un message posté sur son compte Twitter le 20 juillet 2021. Se montrant ouvert aux négociations, il souligne que des sujets ne sont pas négociables, les élections par exemple.

    À peine arrivé, M. Ariel Henry met le cap vers les élections. S’il promeut une solution haïtienne à la crise qui bafoue le pays, il se montre tout aussi prêt pour négocier. Cependant, à l’exemple de Jovenel Moïse qui ne voulait pas mettre son mandat sur la table des discussions, certaines choses ne sont pas négociables, a indiqué le nouveau locataire de La Primature.

    Parmi les choses sur lesquelles M. Henry ne compte pas négocier, se trouvent les élections, la démocratie et l’État de droit, a-t-il écrit. «La solution à la crise haïtienne doit venir des Haïtiens. Tout est négociable, sauf la démocratie, les élections et l’État de droit.», lit-on dans ce message.

    Précisons que, cependant, malgré que le Dr Ariel Henry soutient une solution entre Haïtiens à la crise haïtienne, il n’avait pas cru dans les démarches que ces compatriotes avait entamées. Alors qu’il s’était entendu avec les signataires du Protocole d’Entente Nationale, Ariel Henry à tout mis de côté pour se soumettre à la volonté de la communauté internationale. Faut-il croire que le Premier Ministre ne croit pas en ce qu’il promeut lui-même?

  • Prix-RFI théâtre : Jean d’Amérique et Djevens Fransaint présélectionnés

    (TripFoumi Enfo) – La production littéraire haïtienne continue de retenir l’attention ailleurs. Deux écrivains haitiens sont présélectionnés pour le Prix-RFI Théâtre. Il s’agit de Jean D’Amérique, auteur de « Les Opéra Poussière », et Djevens Fransaint, auteur de « Aucun rempart contre les ténèbres ».

    Prix-RFI Théatre est à sa 8ème édition. Jean d’Amérique, habitué de ce prix comme finaliste à deux reprises avec ses textes « Avilir les ténèbres »(2018) et « Cathédrale des cochons »(2019), se retrouve cette année sur la liste des présélectionnés pour le remporter.

    Quant à Djevens Fransaint, étudiant finissant à la Faculté de Linguistique Appliquée (FLA) de l’Université d’État d’Haïti (UEH), il a été finaliste du Prix-RFI théâtre en 2020 avec « Le bal de l’incontinence », année où il a été lauréat du jeune écrivain de la langue française.

    12 textes, parmi 149 venant de 21 pays, sont retenus cette année par le jury. Le 26 septembre prochain, le nom du gagnant sera connu à l’occasion du Festival Zébrures d’automne.

  • Gold Cup 2021 : La sélection haïtienne revue et corrigée par le Canada !

    (TripFoumi Enfo) – La sélection nationale de football d’Haïti a une nouvelle fois chuté lors de sa deuxième sortie à la Gold Cup 2021 et est donc sur le point d’être éliminée avant même son dernier match de poules contre la Martinique dimanche prochain. Les Grenadiers ont été largement dominés (1-4) ce jeudi par le Canada.

    Immense échec pour Jean Jacques Pierre et sa bande. La déception se lit dans tous les visages des poignés de Grenadiers présents à Kansas pour cette rencontre qui étaient seulement au nombre de 16 car 9 d’entre eux ont été testés positifs à la Covid-19 dont Duckens Nazon, à la veille du match.

    2e défaite pour les Grenadiers en autant de rencontre. Après avoir mordu de la poussière face aux USA, le Onze national vient d’être malmené par l’équipe canadienne (4-1). Le but de Stéphane Lambèse (56e) sur une passe de Derrick Etienne Jr et l’effort collectif des joueurs haïtiens ne suffisaient pas.

    Très poussive face aux USA, l’équipe haïtienne a été moins convaincante lors de sa seconde sortie. Les Grenadiers se sont inclinés face à un adversaire moribond mais très réaliste.

    La sélection de Jean-Jacques est donc tombée et lourdement. À dire vrai, elle n’a jamais vraiment été en capacité de rivaliser les Canadiens. Quatre buts ont été marqués durant cette partie par le Canada, dont trois au retour des vestiaires.

    Durant le premier acte, Stephen Estaquio a ouvert le score (5e), mais le second a vu plus de buts. Cyle Larin (51e) a mis le (2-0) avant la réduction de score de Lambèse. Mais deux penaltys de Cyle Larin (74e) et de Junior Hoilet (79e) ont scellé l’affaire notamment le second qui a conduit à l’expulsion de François André Dulysse (77e).

    Les Grenadiers joueront pour du beurre donc face à la Martinique dimanche.

  • Gold Cup 2021: Des cas de Covid, blessures, 3 nouveaux joueurs appelés en renfort en sélection haïtienne !

    (TripFoumi Enfo) – Alors que Frantzdy Pierrot, Josué Duverger, Isaac Rouaud, Jems Geffrard et Don Deedson Louicius ont été testés positifs et placés à l’isolement, de nouveaux cas de Covid-19 ont été relevés ce mardi dans le groupe haïtien avec Duckens Nazon et Roberto Baggio Louima et ce n’est pas fini car Steeven Saba et Hervé Bazile ont déclaré forfait pour cause de blessure. Sur ce, Jean Jacques Pierre a dû appeler 3 joueurs en renfort pour remplacer quelques éléments indisponibles.

    La sélection haïtienne est dans une situation délicate du côté des Etats-Unis. Tout était parfait au début lors de la phase de barrages, mais une fois qualifiée, les Grenadiers sont tombés dans un moment incontrôlable. L’équipe est totalement diminuée par les cas positifs au coronavirus avec les meilleurs joueurs qui sont touchés sans compter des blessures qui ont écarté plusieurs autres Grenadiers.

    Pour le match face aux Etats-Unis (défaite 0-1) de dimanche dernier, seulement 17 joueurs étaient oppérationnels dont un seul gardien et voilà deux nouveaux Grenadiers sont infectés pour réduire le groupe desormais à 15. À cet effet, le sélectionneur national, Jean Jacques Pierre a pris la décision de convoquer trois nouveaux éléments pour venir combler le vide.

    Le gardien du Don Bosco, Allan Jérôme est ainsi appelé pour être la doublure de Brian Sylvestre. Deux joueurs de champs sont aussi convoqués, il s’agit du milieu du Real Hope, Bicou Bissainthe et Mechack Jérôme, l’expérimenté défenseur remplace Steeven Saba, forfait sur blessure depuis avant l’entame de la compétition.

    Pour rappel, Haïti jouera contre le Canada le jeudi 15 juillet son deuxième match de poules à cette 16e édition de la Gold Cup.

  • Gold Cup 2021: La sélection haïtienne veut rendre un vibrant hommage à Jovenel Moïse !

    (TripFoumi Enfo) – Le président de la République, Jovenel Moïse a été assassiné dans la nuit de mardi à mercredi par un groupe armé, et la sélection haïtienne qui fera son entrée à la Gold Cup ce dimanche, veut honorer la mémoire de l’ex-premier homme de la nation à l’occasion de son premier match de poules face aux USA.

    En effet, la Fédération Haïtienne de Football (FHF) a fait une requête au près de la CONCACAF pour demander qu’une minute de silence soit observée en l’honneur de l’ex-chef d’État haïtien et que les Grenadiers portent de brassards noirs lors de cette rencontre face aux Américains.

    « La Fédération Haïtienne de Football (FHF) a l’honneur de vous informer qu’elle souhaite observer une minute de silence, porter des brassards noirs et le drapeau haïtien mis en berne lors du match des Grenadiers contre la Sélection américaine le 11 juillet 2021 en signe de deuil au Président de la République, Son Excellence, Monsieur Jovenel MOÏSE, assassiné en Haïti pendant que les Grenadiers défendent le bicolore national dans le cadre de la phase finale de la Gold Cup 2021, » lit-on dans la lettre envoyée à la CONCACAF vendredi.

    On ne sait pas encore si la CONCACAF va accepter mais la Fédération haïtienne de football (FHF) a exprimé la volonté des Grenadiers de marquer leur deuil en mémoire du Président Jovenel Moïse.

  • Le BINUH appuie Claude Joseph à la tête d’Haïti jusqu’à l’élection d’un nouveau président

    (TripFoumi Enfo) – Bonne note est prise. L’Organisation des Nations Unies, représentée par le BINUH en Haïti, se positionne aux côtés de Claude Joseph, premier ministre sortant, comme étant au commande de l’État haïtien.

    Dans la guerre froide opposant Claude Joseph et Ariel Henry pour la conquête de la Primature, l’ONU, à travers le Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH), se positionne. En effet, c’est Claude Joseph son premier ministre favori.

    Selon le BINUH, le docteur Ariel Henry, nouveau premier ministre nommé par le président désormais défunt, n’a pas eu le temps de prêter serment et choisir les différents membres de son gouvernement.

    En conséquence, précise le BINUH, il revient à Claude Joseph d’initier le dialogue avec les forces politiques haïtiennes pour un dénouement de la crise, jusqu’à l’élection d’un nouveau chef d’État élu.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker